Réflexion du jour : Quand moins de volume veut dire plus de gains en musculation.

Table des matières

Petit mot de circonstance par rapport aux volumes retrouvés sur certaines séances.

🔷Pour les forces (oui on parle des forces) et leur développement.

👉🏼 n’oublie pas que la musculation est un outil pour stimuler le système nerveux. Si tu as régulièrement des courbatures pendant des jours après chaque entraînement et que tu ne fais pas de progrès…. prends un moment de recul et ajuste ton volume.

🔷Pour l’hypertrophie et le gain de masse musculaire:

Il y a quatre facteurs principaux qui permettent des gains en hypertrophie:

  • 1️⃣La fatigue des fibres musculaires
  • 2️⃣les dommages musculaires
  • 3️⃣l’activation de Mtor
  • 4️⃣La libération de facteurs de croissance

👉🏼Les facteurs 1 & 4 nécessitent d’avoir des séries plutôt longues (40 à 70 secondes) c’est clair et net!

⚠️Par contre, c’est un juste dosage à mettre en place au niveau du volume et de la surcharge progressive pour ne pas finir en PLS sur 5 jours.

C’est en ayant une récupération appropriée que tu vas maximiser tes gains pendant ton temps de récupération.

Less is sometimes more…

Romain KATCHAVENDA

GAINAGE

Télécharge cet E-BOOK offert sur la construction des séquences de gainage. De la théorie à la pratique tu retrouveras

– Une partie théorie reprenant les grandes catégories d’exercices

– Une partie pratique avec des exemples concrets de séquences

On se retrouve de l’autre côté pour découvrir tout ça.