Méthode musculation : isométrie pré-fatigue

Table des matières

Présentation d’une méthode de travail en isométrie, l’isométrie pré-fatigue.

L’idée est de combiner une partie en ”yielding isometric” sur une position de tension maximale ou à mi-course dans le mouvement. Une fois le temps de maintien terminé tu enchaînes sur un certain nombre de répétitions de manière à cibler un temps sous charge (temps de travail) par série qui correspondant à l’hypertrophie.

isométrie pré-fatigue – explicatif & démonstration

Les bénéfices

C’est une méthode intéressant pour apprendre à recruter et stimuler un groupe musculaire qui ”pose problème”, travailler sur un angle faible. L’intérêt est donc mixte entre un travail d’hypertrophie et d’apprentissage moteur.

Comment la mettre en place

Le plus généralement, cette méthode est utilisée en cycle d’accumulation avec un maintien en isométrie de 15 à 30 secondes puis un enchaînement sur 6 à 12 répétitions. L’idée que tu dois avoir en tête est de cibler un temps sous charge de 30 à 60” pour prendre la fourchette large.

Mettre en place de 3 à 4 séries par mouvement fait sens. Cela dépend des paramètres de progressions choisis dans ton cycle.


Des questions sur l’implémentation de cette méthode, contacte moi avec le formulaire ci-dessous

REPRISE DE L'ENTRAÎNEMENT

Ce plan de 4 semaines s’insère parfaitement dans un cycle de reprise et de retour à l’entraînement ou entre deux cycles d’entraînement à hautes intensités.

  • (Re)mettre à niveau ton socle de condition physique général
  • Progresser techniquement sur les mouvements de base
  • Augmenter ton volume de travail et ta capacité de récupération